Les Bases et tactiques de base

Aller en bas

Les Bases et tactiques de base

Message  kerpen le Sam 15 Mai - 21:41

La technique habituelle est celle qui consiste à accrocher l'adversaire sur une ligne sur laquelle il s'efforcera de ne pas laisser de brêches pour éviter l'intrusion d'adversaire. Pour venir à bout de ce mur hérissé de répliques, vous devrez donc contourner ce mur et attaquer par le flanc ou mieux dans le dos de l'adversaire. Simple à dire, évident pour beaucoup, cette tactique est cependant largement ignoré dans les parties, où on lui préfère une sorte de guerre éclair faite de vitesse et de puissance de feu. Prenons un simple exemple, une position de mitrailleuse vue de face est un obstacle quasi impossible à franchir alors que attaque de dos ou de flanc permet un effet de surprise en plus de décimer la position faute de protection adéquate orientée du côté attaqué.

Composition d'une ligne de front : on y trouve trois éléments essentiels :
- le centre, il se trouve entre les ailes
- aile gauche, à gauche du centre
- aile droite, à droite du centre.

Plusieurs méthodes pour attaquer l'adversaire de flanc:
- faire flancher une aile et s'engouffrer par la brêche et attaquer de flanc
- faire flancher le centre, attaquer les deux ailes de face et de côté avec le risque de combattre dos à dos contre les deux ailes et donc d'être anéanti par une prise en étau.
- faire flancher les deux ailes et prendre en étau le centre
- manoeuvrer pour que l'adversaire combatte là où vous l'avez voulu...

Les manoeuvres auxquelles vous pouvez vous livrer pour anéantir la formation adverse:
- le repli stratégique : votre ligne de front est stabilisée, aucun des deux ne parvient à prendre le dessus sur l'autre, faites replier votre centre et votre aile (pas les 2) et renforcez l'aile restante et qui devra défendre sa position d'origine. Préparez le terrain que vous laissez à votre adversaire par des pièges (mines) et où il ne trouvera que peu de protections naturelles. Tandis que l'adversaire avance, l'aile restante prépare son flanc dégarni à recevoir une contre attaque et prépare également des éléments pour contre attaquer soit dans le flanc de l'adversaire soit dans son dos. Pour que ce plan soit bien réalisé il faut que l'aile restante soit sur la meilleure position défensive acquise comme une petite butte ou un batiment. Schéma :

On considère deux équipes de 15 joueurs, ces 15 personnes sont répartis en 3 groupes de 5 formant les ailes et le centre. Aucun camp ne parvient à écraser l'autre, c'est pour quoi l'une des 2 équipes se met en position défensive tandis qu'ell prépar en mêm temps es arières avec des pièges et en otant toutes les protections naturelles existantes (en les neutralisant par des pièges par exemple). Puis 1 joueur ce chaque groupe forme un quatrième groupe de 3 joueurs, celui se place sur le flanc de l'aile la mieux avantagée par rapport au terrain. Puis le centre et l'aile restante commence à reculer de manière ordonnée et s'établit derrière une nouvelle ligne de défense. L'adversaire avance, contourne le flanc de l'aile restante et a deux possibilités: soit attaquer l'aile restante avec l'aile en face et le centre, soit la laisser à l'aile toute seule et les centres continuantde se faire face. Première possibilité, le centre adverse est dégarni et il y a moyen d'y faire une brêche et donc de le faire s'écrouler et de ce fait attaquer les ailes sur les flancs ou deuxième possibilité l'aile restante attaque de flanc le centre adverse tandis que le centre pousse également en avant. Le centre effondré, il suffit d'attaquer là encore les flancs des ailes ou bien de les attaquer une après l'autre en maitrisant la dernière aile.



- Kessel : chaudron en allemand pour l'attaquant, ou hérisson pour le défenseur. Principe identique au carré d'infanterie napoléonien.
La technique consiste à se laisser encercler par l'adversaire mais à une seule condition, que les 2 camps soient au même nombre de joueurs, ceci n'est pas à utiliser si l'adversaire a une supériorité en joueurs. Le Kessel prendra la forme d'un cercle qui est la figure défensive parfaite car un cercle n'a ni flanc ni dos. L'adversaire qui encerclera ce cercle n'aura pas de flanc mais un dos exposé et vulnérable. Qui plus est les défenseurs occuperont une surface réduite où ils concentreront plus de joueurs que l'adversaire qui lui devra étendre les intervalles entre chaque joueur pour parfaire l'encerclement. Si il n'y parvient pas il crée une brêche dans son cercle qu'il suffit d'exploiter pour attaquer dans son dos. Si l'encerclement est total, alors les intervalles entre chaque joueur devront ête trop important et ainsi un petit groupe de joueurs pourra faire pression sur le point du cercle le plus fragile pour le faire céder puis pour attaquer le reste de dos et de flanc. l'encerclement donnera à l'attaquant une fausse impression de supériorité sur ses adversaire ainsi fait prisonniers par leur manoeuvre. Ceci peut s'avérer exacte si l'attaquant a une supériorité numérique.
Le Kessel était la tactique de la Wehrmacht durant l'opération barbarossa, elle consitait à encercler les troupes soviétiques et en coupant leur ligne de communication et à créer un enfer à l'intérieur d'où le surnom Kessel. En airsoft, étant donné qu'aucun ligne de communication n'existe, la tactique peut etre employée à l'avantage de l'équipe encerclée.



- "Shoot and scoot" : technique nécessitant de bons tireurs et de bons coureurs... Principe de la guérilla, du harcélement et de la chasse à l'homme... Les 2 équipes se font face et aucune n'emporte la décision. Une équipe va donc préparer ses arrières et disposés des joueurs embusqués et équipés de répliques de soutien longue distance. Ces derniers se trouveront en arrière de la ligne de front avec pour mission de tirer et déguerpir (tire et tire toi!). Une seconde ligne de défense sera établie en arrière de la première derrière les tireurs. Progressivement les joueurs vont reculer jusqu'à cette ligne, les derniers joueurs devront quant à eux y courir, l'adversairene profitera alors pour les poursuivre et les coureurs devront passer les points tenus par les tireurs, le coureur passé le tireur devra tirer et faire mouche sur le premier qui se présente puis reculer et se repositionner plus loin. Personne ne courant à la même vitesse que l'autre, un joueur se détachera toujours et se présentera dans le filet avant ses équipiers se retrouvant sans défense ni soutien. Evidemment le premier adversaire outé préviendra les autres et ils se regrouperont pour faire face au tireur, c'est pourquoi soit on prendra soin qu'ils reculent jusqu'à la seconde ligne de défense soit qu'ils se regroupent en un groupe qui va occuper l'un des côtés de la ligne de défense puis qui attaquera de flanc l'adversaire une fois parfois à portée de cette même ligne sur laquelle il devra rester accroché.



Dernière édition par kerpen le Sam 15 Mai - 22:29, édité 1 fois

_________________
Certains disent : "La violence ne résout rien"
Chuck Norris leur répond "C'est que t'as pas tapé assez fort"
avatar
kerpen
Trésorier
Trésorier

Messages : 212
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 33
Localisation : Fameck

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum